SANTE - VERRUES PLANTAIRES


Triton-Ans-Natation-Sante-Tatouage

La baignade fait partie des choses à éviter après un tatouage pour ne pas retarder sa guérison.

Dans cet article le Triton Ans Natation aborde un sujet pas très agréable mais oh combien important, la verrue plantaire. Une verrue est une maladie souvent bénigne qui s’attrape à cause d’un virus. Le virus s’infiltre dans la peau et forme une petite « excroissance ». Vous pouvez attraper des verrues sur les mains ou sous les pieds (verrues plantaires), et à d’autres endroits du corps. La piscine peut être un endroit propice à la propagation de verrues, mais ne fuyez pas la baignade pour autant. Il appartient aux personnes qui ont des verrues d’adopter une parfaite hygiène et de se soigner rapidement pour éviter toute contamination.

Triton-Ans-Natation-Sante-Verrues-Plantaires

Le virus s’infiltre dans la peau et forme
une petite « excroissance ».

Qu'est ce qu'une verrue plantaire ?

Les verrues plantaires sont des verrues qui ont leur siège au niveau des points d'appui du pied. Les verrues disparaissent souvent toutes seules, mais le traitement abrège la période douloureuse et diminue le risque de contagion pour l'entourage.
Ce sont des tumeurs bénignes mais contagieuses, qui résultent d'une prolifération de cellules de l'épiderme. L'agent causal est un papillomavirus de type 1, 2, 4, 7 ou 63 (ces types sont classés sur la base des symptômes clinique visibles).

Elles sont plus rares chez les adultes car leur immunité acquiert une capacité de défense contre ces virus. On suppose que le virus pénètre la peau via de minuscules coupures ou écorchures dans la couche cornée de la peau du pied. Les verrues ne deviennent visibles que plusieurs semaines ou plusieurs mois après l'infection. En raison de la pression sur la plante des pieds, la verrue est repoussée vers l'intérieur et peut être recouverte d'une couche de peau dure. Une verrue plantaire peut devenir très douloureuse si elle n'est pas traitée.  

On décrit deux types de verrues plantaires :

Les myrmécies, qui sont des tumeurs profondes, douloureuses, localisées aux points d'appui (associées au VPH 1)

Les verrues plantaires en mosaïque, plus superficielles et même en relief, indolores, siégeant habituellement hors des points d'appui (associées au VPH 2). Une confusion est parfois possible avec les durillons, oignons ou les cors.

Verrue et piscine

Les verrues sont contagieuses, surtout dans les environnements humides comme la piscine. Mais la piscine n’est pas forcément un facteur, et il y a d’autres moyens d’attraper des verrues. Si vous avez déjà attrapé une verrue à la piscine, c’est que vous êtes particulièrement sensible à ce virus. Les enfants ont davantage tendance à attraper des verrues.

Contagion : ces verrues s'attrapent principalement dans les piscines ou dans les douches au contact du pied avec le sol. Il est donc recommandé de porter des claquettes, des chaussons ou des chaussons anti-verrues. Cependant, contrairement à l'idée commune, le virus ne se transmet pas par l'eau elle-même, si la piscine respecte les normes de traitement de l'eau, car les produits de traitement homologués sont censés tuer les papillomavirus.

Comment se protéger ?

Si un membre de la famille a une verrue, essayez d’avoir une parfaite hygiène pour limiter tout contact avec la verrue : ne marchez pas pieds nus, ne vous prêtez pas d’affaires (vêtements, serviette de bain, etc.). A la piscine, optez pour des chaussons de piscine pour ne pas transmettre le virus à d’autres personnes.

Chausson de piscine et de natation

Les chaussons ou chaussures de piscine permettent d’éviter tout risque de glissade et de chute. Par ailleurs, en isolant le pied du sol, elles empêchent l’apparition de verrues. Utilisable hors de l’eau et/ou dans l’eau, à la piscine ou à la plage, différents types de chaussons ou de chaussures de piscine existent.
Chaussettes-Anti-verrues
Chaussettes Anti-verrues
Chaussures-Aquagym
Chaussures d'Aquagym

Traitement

L'évolution se fait souvent vers une régression spontanée et un traitement ne doit être proposé que dans les formes gênantes, soit pour des raisons esthétiques, soit parce qu'elles peuvent être douloureuses dans certaines localisations (points d'appui, proximité d'un ongle).

Comme pour les autres verrues, le traitement consistera, par exemple, en leur destruction avec de l'azote liquide ou de l'acide salicylique, ces deux techniques ayant démontré leur efficacité qui est équivalente. En pratique, l'utilisation successive de ces deux modalités peut parfois être nécessaire. L'évolution spontanément favorable fait qu'à moyen terme, une attitude attentiste (pas de traitement) face aux verrues plantaires donne à peu près les mêmes résultats.

L'utilisation de l'acide salicylique est bénéfique. Cependant, cette méthode est très longue (de deux à huit semaines) et est douloureuse pour le patient, qui doit soigner et peler la verrue plantaire quotidiennement.

D'autres méthodes sont utilisées mais avec une évaluation non satisfaisante : photothérapie laser, pommades au dinitrochlorobenzène ou au fluorouracile ainsi que les produits à base d'acide formique.

Conclusion

Il est souvent difficile de savoir comment vous avez attrapé une verrue, et si la piscine est « responsable » de cette infection. Dans tous les cas, consultez votre médecin. Une verrue peut disparaître sans traitement mais il faut plusieurs mois, voire des années. Différents traitements existent qui permettent de brûler ou de geler la verrue. Votre médecin ou dermatologue vous expliqueront les différentes possibilités de soin. Il est possible de faire disparaître la verrue en une seule fois, ou d’effectuer un traitement plus long.

Publiée le 20/09/2021
Mise à jour le 20/09/2021

Created with Mobirise site creator